Japan Vrac au rapport (mai 2018) !

La vie du site
japan vrac update mai 2018 nadeshiko

Invasion de tops, législation et gros coup de barre. Voici le récapitulatif des activités de Japan Vrac en ce mois de mai.

Commentaire sur les nouveaux articles 

Top/Flop 2017

 

Après un mois d’avril chargé, revenir à une période plus calme est assez étrange. Car j’ai fini par m’y faire à ce rythme démentiel de 2 articles par semaine. Mais cela me soulage de revenir à 1,5 nouvel article hebdomadaire pour deux raisons. La première est que cela m’a appris une leçon fondamentale, qui semble évidente pour beaucoup :

LA QUALITE PREVAUT SUR LA QUANTITE

Mais que beaucoup (dont moi) ont du mal à appréhender . C’est vrai qu’avec le feu sacrée, je publiais les articles à la chaîne. En soi, j’avais pris le coup de main et la plupart de mes textes étaient écrits à chaud. Cependant, les statistiques sont implacables : j’avais écrit deux fois plus d’articles pour moins de vues. Ce qui n’est pas très rentable compte tenu du temps investi. Même si cela reste un plaisir de les écrire, j’ai été un peu déçu sur le long terme.

Du coup, on est revenu sur de l’anime avec les fameux flop et top des animes de 2017. Deux classements qui auront été difficile à produire à cause de deux choses. Déjà, je voulais rattraper certains animes pour voir s’il pouvaient y prétendre une place. Un échec total parce que je n’ai pas eu le temps de tout voir. Et en plus, la plupart ne sont ni dans le flop ni dans le top. Ensuite, le classement a été fastidieux vu le faible nombres d’animes éligibles par catégorie. J’avais commencé avec 10 animes, puis 8 avant de finir à 5 (sans les mentions honorables). 

Le flop 5 a ouvert le bal et je m’attendais pas à un résultat pareil. Enfin si mais pas à de tels proportions. Car je savais que parler en mal d’animes faisait venir du monde. Mais à faire autant parler, j’avoue que cela m’a surpris. Sans compter que la plupart des commentaires sont allés dans mon sens. Ce qui fait de vous des gens de bon goût.

En soi, je suis pas spécialement fier ni mécontent de cet article. Car il parlait d’animes dont j’ai dû regarder jusqu’au bout (et pour certains, deux fois). Donc quelque part, il fallait que cela sorte. Et de l’autre, parler en mal d’un anime, ce n’est pas un exploit qui a du mérite. A part pour se défouler, cela n’apporte rien de vraiment constructif., du moins de manière douce.

Rien d’y penser aux animes du flop

Pour remonter le niveau, le top 5 proposaient des animes que j’ai adoré. Pas mal de romances dans ce classement parce que ce qui m’a le plus touché. En même temps, les autres éventuels prétendants, soit ils m’ont déçu, soit je les ai vu après. Donc les choix s’imposaient plus ou moins de lui-même, même si l’ordre a été un casse-tête par la suite. En ce qui concerne l’écriture, le fait de rédiger m’a fait me remémorer les bons souvenirs. Ce qui m’encourageait d’autant plus à vous les faire découvrir.   

5 compétences professionnelles que vous développez

 

Le dernier article publié part dans un registre totalement différent puisqu’il s’adresse aux créateurs de contenu. Un public très petit mais qui compte beaucoup pour moi car j’en fait parti. Il est vrai qu’on s’éloigne de l’animation mais cela reste intéressant de se focaliser ceux qui la font vivre. Et pas forcément en faisant de l’animation. En plus de saluer leurs efforts et de les encourager.

Cette idée d’article m’est venu à l’esprit avoir lu Fan to Pro de Steven Savage. Livre qui démontre qu’il est possible d’utiliser sa passion et le fandom autour pour:

– développer ses compétences

– construire un réseau

– rechercher un job selon nos envies

– faire mouche dans un entretien d’embauche

Bien entendu, ce livre ne vous garantit pas que vous viviez de l’anime. Mais c’est une aubaine pour ceux qui pense que la passion, ce n’est que de la passion. Et c’est cette idée que j’ai voulu casser dans mon article : que la passion permet d’apprendre de manière ludique. Ce qui manque à beaucoup de formations de nos jours. Certes cela nécessite toujours du sérieux et de l’investissement, mais on a la sensation que ça en vaille la peine.

Et cet article, à ma très grande surprise, l’article a été très bien reçu. Ce qui me flatte car c’est un sujet qui vous intéresse et qui (je trouve) est utile. En tout cas, un peu plus que j’ai pu proposé jusqu’alors.

La vie du site

Volet sécurité : RGPD européen

Au niveau des fonctionnalités, on commence à avoir un site quasiment terminé. Les fonctionnalités essentielles sont installées, comme la sécurité, le cache et le système de commentaires. Reste plus que les détails à peaufiner, pour améliorer la lecture surtout. Et si vous n’êtes pas au courant, une nouvelle loi européenne a été mise en place : le RGPD (pour Réglementation Générale sur la Protection des Données).

Concrètement, cette législation nous impose de nouvelles règles en ce qui concerne vos données personnelles. Il nous impose d’être transparent sur l’utilisation de vos données. En outre, nous sommes tenus de déclarer :

– les données que nous récoltons (les adresses mail dans notre cas)

– quelles sont les utilisations de données récoltées (une newsletter)

– combien de temps on compte les conserver (pour toujours sauf désinscription)

– les mesures mises en place pour la protection des données (Déconnection automatique, pare-feu, cryptage de la base de données entre autres)

Aucune entité travaillant en Europe récoltant des données n’y échappe. Que cela soit des entreprises étrangères ayant des filiales en France ou les petites associations (dont la nôtre). Donc si j’ai bien fait mon boulot correctement, tous ces détails sont spécifiés dans les mentions légales, rubrique « Gestion des données personnelles ». 

Gros down pour un bug d’extension

En dehors de cette législation européenne, Japan Vrac a été down vers la fin du mois. Et bien sûr, quand un site donne accès à rien, la première idée qui vient est :

ON A ETE HACKE !

En conséquence, les articles qui auraient dû être publié n’ont pas pu l’être. Ce qui ne m’a pas absolument énervé : j’ai juste été en PLS pendant 2 jours. Blague à part,  cela nous a paralysé notre planning de publication. Mais surtout notre contenu était inaccessible et ça, c’est pas bon pour l’image. 

Du coup, on a dû aller chercher l’origine du problème. Dès le début, on a exclu un hack parce que le site possède une extension dédiée à la sécurité. Cependant, il pouvait être à l’origine du problème. Car pour le paramétrer, certaines fonctionnalités nécessitait l’accès aux fichiers root, soit le coeur du site. Si, par malheur, on modifiait les fichiers accès sans faire attention, il était possible de bloquer l’accès au site. Ce qui aurait été terrible car on n’avait aucun backup (à ma connaissance).

Heureusement pour nous, le problème ne venait pas de ce plugin mais d’un autre : Team WD. Une extension qui permettait d’afficher le staff du site dans l’onglet dédié. Quand on activait ce plugin, le site plantait : le problème était résolu. Restait plus qu’à le supprimer et enlever la page dédiée au staff. Cette fois-ci, tout s’est bien terminé. Mais on aurait très bien pu tout perdre, d’où l’importance de faire des sauvegardes régulières de son site. 

Les nouveautés à venir

 

Outre un mois de mai quelque peu agité, le mois de juin réserve du contenu de qualité. Tout d’abord, avec la fin des animes du printemps que je n’ai pas spécialement suivi. Hormis des séries de 26 épisodes, aucun ne valait un article de toute urgence. Du coup, la seule critique qui sortira sera celle de Darling in the FranXX, qui s’achèvera bientôt. 

En dehors des critiques, je compte continuer les articles concernant la PASSION. Sans forcément que cela soit de l’anime pur et dur. Vu que le billet sur les compétences vous a plu, je me suis dit que j’allais continuer avec ce thème, qui me passionne en ce moment. Je lis pleins de livres à propos de ce que j’appelle les « protakus ». Fusion (assez moche) de pro et otakus, soit des professionnels qui bossent dans le milieu de l’animu ou de la mangasse. Ce qui est le rêve d’un bon nombre d’entre nous, on ne va se le cacher. J’essaierai donc de vous faire entrevoir cet univers avec des reviews de livres et des plongées dans les différents milieux.

Concernant les Otakus Stories, elles sont toujours ouvertes et continuent d’être publiées. Pour l’instant, les histoires publiés viennent de vous. Ceux qui ont participé de leur chef à mon projet (que je remercie vivement). Mais je vais essayer de pousser d’autres personnes à y prendre part. Des personnes que j’admire ou dont le travail m’interpelle. Cela devrait être le cas prochainement.

Voilà tout pour l’update de ce mois de mai. Japan Vrac approche les 50 abonnés : le site monte petit à petit. Je vous remercie encore de nous suivre avec chacun de nos articles. Cela me pousse à créer du contenu de plus en plus de qualité. Comme ce qui va bientôt arriver.1

Database d'anime, de seiyuu et d'opening sous forme humaine. Joueur de LLSIF à ses heures perdues. Trouvable sur Twitter (@RequiemForFemto) et MAL (xxxPhantom).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :