A propos

Il était une fois, Japan Vrac. 

LA VERSION COURTE

Japan Vrac est une page amateure créée en 2014 proposant à l’origine des postes racoleurs. 
Néanmoins nous avons repris cette dernière depuis quelques années et tentons de la rendre meilleure. 

Nous essayons depuis lors de vous fournir un contenu se voulant le plus sérieux et travaillé possible pour vous permettre de passer un agréable moment. 

Void

LA VERSION LONGUE

La page « Les mangas » est né en 2014 avec un couple: Shu et Steph . Les postes étaient très variés entre les « met un like pour machin truc », les montages en mode horoscope et les débats qui tournent à la flameware. Du bon contenu sans prise de tête en somme, même si ça demandait des efforts de montage. Mais le public était content et en redemandait (48 k en moins de 1 an et demi), donc pourquoi changer ?

Un an plus tard, Void (à la base simple graphiste) passe administrateur et décide de reprendre la page en main. Ou plutôt de donner un peu plus d’ambition à la page. C’est peut-être ce qui manquait au fandom : les fans sont passionnés (on en doute pas) mais sans plus. C’est bien d’être ensemble, de partager entre nous mais ne serait-il pas encore mieux de faire comprendre que la japanimation est un art, et non pas une simple industrie de divertissement ? Et que même si c’était le cas, qu’elle n’est pas aussi simple et qu’elle est le fer de lance du Japon en terme d’exportation de sa culture, quitte à en oublier le reste ? 

Sans prétendre être des références ou des maîtres spirituels, nous souhaitons transmettre une certaine démarche. Cela passe par des analyses et des découvertes d’oeuvres peu connus pour que tous ceux qui nous lisent puissent se diversifier, et apprendre en même temps que nous. Au final, on espère que ce partage de connaissances dure, et passe de main en main (ou de compte en compte).

En premier lieu, Void a recruté bichette : il faisait des critiques assez fournis avant d’aller travailler sur un site dont nous tairons le nom (hitek). Par la suite, j’ai mené cette révolution avec mes articles sur l’industrie de japanim. C’est vers cette période-là que nous avons arrêté les partages gratuits de pages sans intérêt et commencé à chercher des partenaires pour avoir un minimum de crédit vis à vis de nos dires. Enfin, notre trio de choc fut complété par Shinichi, la dose de cynisme et de haine racoleuse qui nous manquait.

Accompagnés par Clayana, notre dessinatrice en chef, nous avons changé notre charte graphique et « éditoriale ». Mais, on s’est vite rendu compte que nos posts faisaient moins d’atteintes. En dehors du fait que cela n’intéresse pas tout le monde , il est surtout apparu que les gens n’étaient pas sur FB pour lire des pavés, mais au contraire, pour passer le temps en défilant leurs TL (Fil d’actualité) dans le métro. Les contenus les plus privilégiés sont courts et nécessite le moins d’efforts possibles (une image avec un texte dessus), ce qui est l’opposé de ce que nous faisons.   

Pour combler ce manque, nous avons créé ce site afin que nos meilleurs articles soient mieux mis en avant et nous souhaitons que vous passerez un agréable moment en notre compagnie.

Mais là j’ai trop parlé, à votre tour maintenant !

Femto