Présentation Weiss Schwarz

Uncategorized 172

Vous êtes fan de TCG comme Magic ou Yu-Gi-Oh ? Vous avez toujours rêvé de jouer avec vos personnages d’anime favoris ? Weiss Schwarz est là pour vous.

Weiss Schwarz est un jeu de cartes très populaire car il se joue avec des cartes tirées de licence d’animes, comme SAO, Madoka, Angel Beats ou encore Fate. Il en reprend les personnages ainsi que les moments marquants de l’anime. Le jeu n’est disponible qu’en japonais et en anglais.

Le but du jeu est de faire monter son adversaire au niveau 4 en l’attaquant avec vos cartes personnage. Pour cela, vous disposez d’un deck de 50 cartes composées exclusivement de cartes du même univers.

La zone de jeu

Le terrain est séparé en 6 zones importantes (le deck et la Memory n’ont pas d’importance dans le gameplay)

Le Stage est le lieu des combats entre Personnages. Il est séparé en deux : le Front Stage et le Back Stage. Seul les personnages dans le Front Stage ont le droit d’attaquer : les personnages en back stage sont souvent des personnages en attente ou en soutien.

La Climax Zone est l’endroit où placer la carte Climax que vous jouez durant votre tour.

Le Stock est la zone qui constitue vos ressources pour payer le coût de certaines cartes ou certaines actions. Les cartes utilisées pour cette action finissent dans la Waiting Room.

La Clock correspond au nombre de dégâts que vous avez subi. Si cette zone finit par contenir plus de 6 cartes, vous êtes obligé de monter de niveau en plaçant une de ces cartes dans la Level Zone. Les autres seront placées dans la Waiting Room.

La Level Zone définit votre niveau, ainsi que la couleur des cartes que vous pouvez utiliser. Au bout de la 4ème carte posée dans cette zone, vous avez perdu.

La Waiting Zone constitue votre « cimetière » : elle contient les Personnages morts et les cartes utilisés. Si votre deck finit par se vider, les cartes de la zone reconstitueront votre deck. Mais vous prendrez un dégât inévitable.

Les cartes

Chaque deck est composé de 3 types de cartes : les Personnages, les Evènements et les Climax.

Les Personnages sont les combattants que vous allez poser sur le terrain. Pour pouvoir jouer un personnage, 3 conditions doivent être remplies :

  • Le niveau du personnage doit être inférieur ou égal au vôtre
  • Vous devez être capable de payer le coût (spécifié sous le niveau)
  • Une carte de la même couleur (que celle que vous jouez) doit être présente dans la Clock ou la Level Zone (sauf pour les niveaux 0)

En bas de l’illustration, chaque personnage possède des Points d’Attaque et des Souls. Les points d’attaque (le gros chiffre en bas à gauche) indiquent la puissance de votre perso. Si ce dernier est supérieur à celui du personnage en face, il survivra (tandis que l’autre mourra). Néanmoins, il ne définit en aucun cas le nombre de dégâts infligés à l’adversaire. Ce sont les Souls qui indiquent ceci : ce sont les symboles présents à droite de la puissance. Ces informations sont dans un cadre qui peut être de 4 couleurs (vert, bleu, jaune ou rouge).

En dehors de ce cadre, chaque carte possède des effets qui peuvent être continus (CONT), activables (en payant le coût entre crochets / ACT) ou automatiques (AUTO). Enfin, certaines cartes possèdent un symbole en haut à droite. Il s’agit d’effets qui s’activent lors de la Trigger Step (donner +1 soul par exemple)

Les cartes Events sont des cartes qui permettent d’effectuer des actions. Les conditions pour les jouer sont les mêmes que pour les personnages. Pareil pour les caractéristiques (sans les Points d’Attaque et les Souls). 

Les Climax sont des cartes possédant des effets plus puissants que les Evènements. Présentées à l’horizontale, elles représentent des scènes marquantes de l’anime. Seul un climax peut être joué par tour et à la fin de ce dernier, il est envoyé dans la Waiting Zone. 

 Déroulement d’une partie

Mise en place

Avant que la partie ne commence, le joueur qui joue en premier est désigné par un chifoumi, un pile ou face (bref). Les deux joueurs piochent 5 cartes dans leurs decks. S’ils le souhaitent, ils peuvent se débarrasser des cartes de leur choix. Ces cartes sont placées dans la Waiting Room et ils piochent autant de cartes. La partie peut commencer.

Déroulement d’un tour

La Stand Up Phase : Les personnages ayant attaqués le tour précédent sont replacés à la verticale

La Draw Phase : Vous piochez une carte du Deck

La Clock Phase (optionnelle) : En plaçant une carte de votre main dans votre Clock, vous piochez 2 cartes supplémentaires.

La Main Phase : Durant cette phase, plusieurs actions sont possibles :

  • Jouer une carte personnage ou événement
  • Déplacer vos personnages sur le terrain
  • Activer un effet d’un de vos personnages

Vous pouvez effectuer autant de ces actions que vous voulez.

La Climax Phase : Jouer une carte Climax achève votre Main Phase et ouvre l’Attack Phase.

L’Attack Phase : Phase centrale du jeu, elle comprend plusieurs étapes.

  • La Declaration Step : Vous pouvez déclarer 3 types d’attaque. La carte qui attaque est positionné ensuite à l’horizontale.
    • L’attaque directe : quand il n’y a pas de personnage en face du votre, la carte gagne + 1 Soul
    • L’attaque frontale : si un personnage se trouve devant le vôtre, les deux personnages peuvent s’affronter
    • L’attaque latérale : si un personnage se trouve devant le vôtre, vous pouvez éviter le combat. Votre perso ne risque pas de mourir mais son nombre de Souls est soustrait par celui que possède son adversaire.
  • La Trigger Step : Vous allez piocher une carte de votre deck et regarder s’il y a une icône en haut à droite de la carte. Si c’est le cas, appliquez l’effet. La carte piochée finit face cachée dans le Stock.
  • La Battle Step : S’il y a affrontement, les points d’attaque sont comparés et le personnage le plus faible meurt (il est placé à l’envers). S’il y a égalité, les 2 persos meurent. 
  • La Damage Step : L’adversaire va piocher (et placer dans sa Clock) une par une autant de cartes que de Souls infligés. S’il pioche une carte Climax, il cancel immédiatement l’attaque : il place toutes les cartes piochées dans la Waiting Room. En gros, il ne prend aucun dégât. Sinon, il conserve les cartes dans la Clock.   

(Remarque : Si vous montez de niveau pendant cette étape, vous devrez attendre la fin de cette étape pour pouvoir le faire. Une fois le niveau augmenté, seules les 6 premières cartes vont dans la Waiting Room. Les autres restent dans la Clock)

  • L’Encore Step : Une fois toutes les attaques lancées, vous pouvez payer 3 cartes de votre Stock (sauf effets spécifiques) pour ressusciter un personnage mort au combat.

L’End Phase : Les persos morts ainsi que le Climax (s’il y en a un) sont placés dans la Waiting Room. Si vous avez plus de 7 cartes dans votre main, vous devrez défausser les cartes en trop. Ceci conclut votre tour.

A première vue, on pourrait croire que le jeu repose beaucoup sur la chance. Ce qui est à moitié vraie : la mécanique du cancel repose beaucoup sur la RNG. Mais il est possible de le prévoir et il existe beaucoup de points stratégiques. La construction du Deck, la gestion de la main, du Stock et des attaques sont des choses à bien appréhender pour gagner.

C’est tout pour cette présentation complète, bien qu’il y ait des points que j’ai passé. Malheureusement, aucune version online existe. Ce qui est dommage car le jeu (malgré sa popularité) est inconnu et peu accessible en Occident. Mais pour ceux qui souhaiteraient se lancer, Parkage et Ynaris  commercialise des trial decks et des boosters en France. Et si vous êtes chanceux, vous pouvez avoir des cartes dédicacées dans les packs.

Sur ce, amusez vous bien et s’il y a des points à éclaircir, dites le dans les commentaires ! 

Database d'anime, de seiyuu et d'opening sous forme humaine. Spécialiste en industrie anime/manga. Joueur de LLSIF à ses heures perdues. Trouvable sur Twitter (@RequiemForFemto) et MAL (xxxPhantom).